logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/09/2011

le Bénin : le plaisir et l'angoisse

angoisse4.gif

le plaisir et l'angoisse : depuis que je suis enfant, chaque  situation nouvelle, de la plus banale à la plus importante, engendre chez moi des sentiments ambivalents qui tournent autour du plaisir et de l'angoisse; je parle ici des projets ou évènements sympathiques (pour les autres ... le plaisir disparait, jamais l'angoisse).

j'ai beau avoir moi-même prévu l'évènement, bétonné la préparation, savoir d'avance que tout se passera bien, avoir organisé le cas contraire, me faire des montagnes de plaisir de la "chose" à vivre, rien à faire, ça ne se domine pas : j'angoisse.

angoisse-trouble-obsessionnel-mora_8.jpg

cette angoisse idiote ne me paralyse pas, je "fais" ce que j'ai prévu de faire, non, mais pénible est ce sentiment  sournois .... il arrive comme ça, sans prévenir, n'importe quand, pour disparaitre en général assez vite, sentiment diffus, rampant, qui me met le coeur en vrille, me coince les poumons dans un étau, me donne envie de pleurer ... ! une fois bien atteinte, ça passe.

Ce sejour africain n'échappe pas à la règle : j'ai choisi de partir, je connais là ou je vais, j'ai choisi chacune des modalités de ce voyage, les imprévus seront bien sur au rendez-vous, et je m'en rejouis aussi d'avance, ça fait partie du jeu, le plaisir de ce séjour procède à la fois de la préparation et de l'imprevu.

rien à faire ! ma raison par moments s'envole, et l'angoisse s'installe;

dans ces instants je ressasse les arguments "anti" que m'ont renvoyé certains : 6 mois, c'est long loin des siens, pourquoi ce coin d'Afrique limitrophe d'un pays bien instable, voir dangereux, ect ect ... je peux, grâce à ma raison, renvoyer chaque balle au camp d'ou elle vient, et avancer mes arguments.... mais ..."je m'installe", dit l'angoisse, "débrouilles toi avec moi !"

angoisse3.jpg

aussi vite qu'elle est venue, elle part .... et je recommence à respirer, je repars dans la joie qui m'anime à l'idée de ce voyage, de ce sejour.

jusqu'à sa prochaine visite.

par expérience, je sais que, posé le pied dans l'aéroport, et pas encore enregistrés les bagages, ce sera fini ! fini de chez fini ! comme tout le temps.

un pas dans l'agir, toute angoisse s'envole...

angoisse1.jpg

 

 

 

17:43 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (1)

04/08/2011

la Kasbah d'Aït-benhadou

227.JPG

une splendeur !

mais que de touristes !

vous me direz que je suis moi aussi une "touriste".

Certes. Mais de voire un village defiguré par des cars entiers de touristes visitant les lieux au pas de charge et en troupeaux, consacrant plus de temps au dejeuner de midi (dans des restaus moches et chers) quà la ballade dans la kasbah ou la campagne alentour, ça fait triste !

230.JPG

la visite de cet ancien village ressemble un peu à la montée dans le Mont Saint Michel .... beaucoup de boutiques de "souvenirs" et d'ateliers d'"artistes" pas toujours du meilleur gout. (je crois que c'est pire au MSM).

232.JPG

225.JPG
231.JPG
241.JPG
 

 

Nous logerons un peu à l'écart du village, loin des hotels-restaus-guides-boutiques qui defigurent les lieux. une  auberge sympa, à une petite heure de marche dans la vallée, parmi les arbres fruitiers et les palmiers, le long de l'oued.
on évitera aussi les faux touaregs, comme si à cette latitude on trouvait des populations touaregs .......... du n'importe quoi qui gachent un peu le temps passé dans ce lieu.
nous rencontrerons dans cette auberge un couple de voyageurs français qui, comme moi, reviennent du bénin (bonne soirée "souvenirs") et que nous retrouveront plus tard à Mahmid.
245.JPG
Adieu Aït-benhaddou, .... direction Ouarzazate !

13:55 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (2)

03/08/2011

telouet-Aït-benhaddou : vive le soleil

162.JPG
notre refuge
le lendemain matin, o miracle, le soleil est au rendez-vous, le ciel bleu sans nuages.
nous allons pouvoir faire secher nos chaussures, ranger pull et vêtement chaud dans le sac.
les montagnes rouges, aux villages de même couluer, aux toits plats, les vallées vertes du printemps qui arrive, tout fait rêver !
163.JPG
172.JPG
nous nous éloignons progressivement des sommets enneigés, que l'on aperçoit encore, au loin ! sans regret, mais admirant tout de même !
171.JPG
les villages accrochés à des monts arides, des vallées verdoyantes ou les jardins sont soigneusement cultivés se succèdent sur une quarantaine de kilomètres.
166.JPG
173.JPG
nous marcherons deux jours dans ces paysages splendides, nous arrêtant vers 10h pour une halte-thé bienvenue, dans des fermes, ainsi que pour le dejeuner, puis la halte du soir.
A part le premier étape, ou la mère de famille nous a rejoint pour la soirée, s'asseyant  avec nous autour d'un dernier thé, nous n'avons pas vu les femmes : ombres silencieuses travaillant dans les cuisines, elles ne se sont jamais mêlées au groupe.
nous les avons vu se coltiner des charges de bois, d'eau, faire la lessive dans les rivières .... jamais rester avec leur mari qui nous accueillait dans nos haltes. juste parfois un rapide bonjour et hop, elles disparaissait dans les cuisines.
la situation difficile des femmes dans ces montagnes est pointée du doigt dans les magazines féminins marocains .
Mariages precoces, grossesses précoces, fort taux de natalité, également aussi fort taux de mortalité périnatale, manque d'accès à l'éducation et aux soins, leur vie est dure.
c'est avec émotion que je poste la photo de ce jeune couple qui nous a hébergé la première nuit : ils m'ont demandé de les prendre en photo dans leur cuisine. Ce seront les seuls.
161.JPG
de village en village, nous descendons vers Aït-benhaddou
199.JPG
217.JPG
186.JPG
nous arriverons à Aït benhaddou le troisième jour vers 15 heures.

01:05 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (2)

02/08/2011

de la neige dans l'Atlas : de telouet à Aït-benhaddou

131.JPG

quelle épopée !

 

nous avions prévu une rando de trois jours de Télouet à Aït-benhaddou : trois jours au lieu de deux normalement, mais c'est ma "première" marche en montagne depuis longtemps, alors, voyageons prudent :)

de Marrakech nous devions prendre "l'express-Tichka", autobus "grande ligne"  qui devait nous mener directement à Telouet. depart en debut d'après-midi .... bien bien !

mais l'après midi, enfin le debut, c'est un peu vague et nous ratons le bus à 15 minutes près.

mauvaises indications données pour le lieu de depart : le temps de trouver ! trop tard !

nous glanons ici et là quelques renseignements, et finissons par prendre "à l'arraché" un bus qui part vers Ouarzazate. Nous nous arrêterons à l'embranchement de la petit route qui part, vers la gauche, sur le village de Telouet, ou nous attend auberge et guide. on trouvera bien un voiture ! (à la "roots" le voyage !)

le parcours est splendide, la route monte monte vers le Tichka (plus haut col du Maroc); mais le temps, ensoleillé au depart de Marrakech, se gâte : il se met progressivement à neiger !

nous atteignons le col sous une lourde averse de flocons blancs ...097.JPG

un bus qui cahote : une photo qui tremble mais ... le Tichka en blanc !
Le bus nous arrête comme prévu au sommet, à l'embranchement de la route de telouet ! un bout du monde : noyée dans la neige qui continue de tomber, une batisse tristounette en beton, deux-trois berbères frigorifiés autour d'un brasero : nous courrons nous mettre à l'abri, nous sortons nos "kway" (merci la bonne qualité de mon achat, je n'aurais pas froid, ni ne serais humide de tout cet épisode) de nos sacs à dos. On nous offre un thé à la menthe bien sucré, ça fait du bien.
Magie des temps modernes : nous sommes comme paumés, sous la neige, dans un "nul part" improbable... mais à notre grande surprise un taxi arrive (merci les portables de nos hôtes) qui nous emmènera à telouet.
Ca, c'est l'Afrique (j'ai vécu ça aussi au Bénin) : quand on ne sait pas pas, ne sait plus, comment faire, on trouve toujours une solution !
nous arrivons à telouet un heure après, attendus par notre guide très inquiet de ne pas nous avoir vu sortir du "Tichka" comme prévu, mais ensuite averti de notre arrivée par les berbères du col...
une chambre, une douche, un bon repas et demain, le départ !
110.JPG
un depart sous la neige, qui est tombée toute la nuit ! comme en plein hiver, nous partons, Jacques, mon compagnon de voyage, Mohamed notre guide, Aziz le muletier, la mule et moi !
un étrange cortège qui parcours les chemins des champs, encapuchonnés comme en plein hiver;
les guides ont des djellabas d'une telle qualité de laine que le soir, après une journée de neige et de pluie (car l'après-midi il pleuvra, chouette ça change:) ) ils sont parfaitment secs !
nous visiterons ainsi la très belle "kasbah du glaoui" (elles sont toutes "du glaoui", les kasbahs, d'ailleurs, dans cette region).
127.JPG
le village de Telouet vu de la terrasse de la kasbah
en mauvais état extérieur, mais des salles dignes du palais de la bahia ou des tombeaux saadiens de marrakech ! une splendeur qui appelle à des restaurations qui tardent, hélas !
125.JPG
toute la journée, nous marcherons dans la neige, la boue, la boue glissante de l'argile rouge de ces montagnes. on s'embourbe, on doit prendre de bizarres sentiers pour contourner des zones rendues impraticables, on chemine dans les jardins sur des butées de terre rendues mollasses par la pluie !
nous sommes reçus à midi, puis pour le thé, chez des paysans berbères qui nous choient gentiment : deux tonnes de couvertures pour nous rechauffer, de bons repas, un "gouter" solide, de thé et superbe pain/dattes ect ..;
143.JPG
ridicule ? oui oui, mais si chaud !
148.JPG
mes chaussures, vers midi !
159.JPG
le soir, à la ferme : stock de couvertures en guise de chauffage central :)
nous avons malgré ce temps "pourri" traverser de bien beaux paysages,
139.JPG
... des cigognes aussi étonnées que nous du déluge !
134.JPG
des villages tapis dans les vallées ou accrochés au flan des montagnes
144.JPG
le soir au gite, une ferme, nous passerons une jolie soirée avec des agriculteurs, un jeune couple et leurs enfants.
155.JPG
petites filles de nos hôtes, elles feront leurs devoirs d'école, sur leurs genoux, au chaud sous les couvertures, comme nous.
nous nous endormons pour une bonne nuit, nous demandant ce que nous apportera "demain" ....
et"demain" ce sera .............. LE SOLEIL !

14:15 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (1)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique